samedi 3 février 2018

Noir et blanc

J'ai déjà évoqué le choix du noir et blanc pour des raison de coût de fabrication notamment. Mais toute contrainte doit être créative et dans "Le fils de l'Ours" j'ai opté pour des ombrages hachurés pour rendre le clair-obscur et donner ainsi une meilleure lecture de l'image. Pour un prochain album j'ai très envie de traiter les ombres en crayonné pour offrir une plus grande nuance dans les gris. Je fais donc quelques essais qui portent à la fois sur le papier, les mines de crayons mais également sur les réglages du scanner. Ca fait pas mal d'essais. Voici un résultat qu'il me parait possible de retenir.
Des avis ? Merci de vos contributions...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Comment je construis une aquarelle (4)

A partir des taches marquant la partie ombrée des rochers, je vais préciser le volume des blocs et des veines. J'ai pris une valeur moye...